La baisse de lactation


Comment ça s'exprime ?

  • couches peu mouillées

  • bébé s'énerve au sein

  • Peu de sensation de réflexe d'éjection

  • Poids de bébé : perte ou stagnation dans la durée.

  • bébé présente des signes de déshydratation


Causes possibles

  • Manque de stimulation : sucette, sevrage nocturne, absence de tirage en l'absence de bébé )

  • Hormonale.

_ retour de couche, règles, ovulation. baisse de lactation passagère. 2 ou 3 jours

_ Grossesse.

_ Prise contraceptif

  • Prise de certains médicaments.

  • Psychologique. Choc émotionnel, stress ++.

  • Fatigue +++.

  • Problème de succion non détecté. ( mauvaise prise de sein, tensions, troubles de la succion, freins restrictifs non diagnostiqués ).



Impact des problèmes de succion sur la lactation


Si on devait résumer grossièrement : les premières semaines, c'est le cerveau, sous l'effet d'une hormone (prolactine), qui demande au corps de produire le lait.


Au fil du temps, la prolactine va diminuer laissant ainsi la lactation s'adapter à la demande.

Si bébé ne tète plus, la lactation va s'arrêter.

Si bébé tète efficacement, la lactation répondra à la demande.


Et si la succion de bébé n'est pas optimale ? Je vous le donne en mille.

La lactation va en pâtir.


Si vous rencontrez des difficultés dans votre allaitement aux alentours des 3 mois de bébé,

Ce n'est pas que votre " lait n'est plus assez nourrissant ",

il se peut que votre baisse de lactation soit révélatrice d'une problématique de succion.


Que faire ?

Entourez vous de personne.s formée.s à l'allaitement et aux freins restrictifs buccaux, pour vérifier la prise de sein, la succion de bébé et la présence d'éventuelles tensions.



Relancer sa lactation.


L'allaitement répond à la loi de l'offre et de la demande, il va donc falloir stimuler votre lactation.

  • Se créer un cocon de détente et d'amour pour se remplir d'ocytocine.

  • Du contact +++. Peau à peau, portage, bain commun, cododo.

  • Proposer le sein au maximum.

  • S'hydrater.

  • Position BN.

  • Proposer les 2 seins à chaque tétée.

  • Faire de l'hyperalternance.

  • Compression du sein

  • Prise de galactogène ( ne remplace pas la stimulation ! )

  • Power Pumping ( Protocole pour provoquer une stimulation importante à l'aide d'un tire-lait )

  • Prise de Dompéridone ( avec avis médical )


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout