Le sevrage

De quoi parle-t-on ?

Le sevrage est l'arrêt progressif de l'allaitement maternel au profit d'un autre type d'alimentation pour l'enfant.


On va pouvoir tout d'abord différencier 2 types de sevrage :


Le sevrage naturel


survient entre les 2 ans et demi et 7 ans de l'enfant.


Les besoins lactés de bébé vont diminuer progressivement, entraînant une baisse de tétées.

Jusqu'au jour où la mère se demandera à quand remonte la dernière tétée.



Le sevrage induit :

  • par la mère. Elle fait le choix de stopper cet allaitement et organise son arrêt progressif.

  • par bébé. Il se met à refuser le sein du jour au lendemain. Dans ce cas, les mères pensent à un sevrage naturel, mais ce sevrage est généralement le résultat d'une problématique ( grève de tétées, confusion/ préférence sein-tétine, grossesse, besoins en apport lacté couverts par des laitages … )


Comment procéder pour un sevrage total ?


C'est un processus progressif qui vous demandera douceur, patience et bienveillance.

Il est important de prendre son temps pour que le corps de la mère s'adapte ( et éviter les engorgements ), et pour que bébé et maman trouvent de nouvelles habitudes communes.


  • Éliminer une première tétée. ¾ jours après, éliminer une deuxième. Ainsi de suite.

Les tétées du matin et du soir sont généralement les dernières éliminées.

  • Avant 6 mois, chaque tétée devra être remplacée par un apport en PCN 1° âge.

  • Après 6 mois, PCN 2° âge et laitages introduits durant la diversification alimentaire ( yaourt, fromage… )


Le sevrage même s'il est planifié peut être un moment difficile pour le.s parent.s et bébé. N'hésitez pas à vous faire accompagner pour prendre du recul et trouver les solution qui vous conviendront.



Dans les sevrages induits, on va trouver différentes formes.


Les sevrages précoces et généralement non désirés par la jeune mère.


" mon lait n'était pas assez nourrissant ", " je n'avais pas assez de lait ", " les douleurs aux seins étaient insupportables ", " mon bébé ne savait pas prendre le sein "...


Ces sevrages précoces ne sont que le résultat d'un manque d'accompagnement évident des jeunes mères dans leur allaitement.



Le sevrage temporaire


Lorsque pour X raison, la mère ne peut plus proposer le sein à son enfant.


  • Sa lactation peut être entretenue à l'aide d'un tire-lait. La mère pourra reproposer le sein à son enfant dès que les conditions le lui permettront.

ex : prise d'un médicament non compatible avec l'allaitement, hospitalisation…


  • Si sa lactation a été stoppée, il sera possible de faire une relactation ( relancement de la production de lait ).

ex : Sevrage regretté, absence de la mère avec impossibilité de tirer son lait…



Sevrage nocturne


La question du sevrage, d'autant plus celle du sevrage nocturne mérite d'être accompagnée pour des réponses personnalisées, adaptées aux besoins de chacun.e des membres de la famille.



2 infos tout de même à ce sujet :


  • Sevrer un enfant la nuit n'est pas synonyme de belles et longues nuits de sommeil pour les parents.

  • Le sevrage nocturne n'est pas conseillé avant les 1 ans de bébé.


La durée d'un allaitement ne dépend que de la dyade mère/enfant.
Votre allaitement, vos besoins, vos choix.




2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout